1° séance avec des enfants aveugles, été 2011

Publié le par ajajdr

(Attention, cet article a été initialement été publier sur le site de l’AJA Omnisports, site peu commun des Jeux de Rôles, d’où certaines précisions que les rôlistes trouverons sans doute surprennante)

 

L’AJA Jeux de Rôles, section de l’AJA Omnisports ( Auxerre – 89 ), vient de reprendre l’animation de séances de jeu avec des enfants aveugles.

 

Notez bien que le « Jeu de Rôles » correspond ici à une catégorie de Jeu de Société, représenté par la FFJdR. D’autres activités, très différentes, peuvent en effet utiliser le même terme. Ici, il s’agit bien d’une activité ludique, sans costume, ni maquillage, ni écran de télévision ou d’ordinateur. Les participants sont assieds autour d’une table, avec des dés, un crayon, des feuilles, et des livres de règles. Les « Jeux de Rôles » se déclinent maintenant en centaines et centaines de jeux précis, vendu par l’industrie spécialisée. Précisons enfin qu’il s’agit d’un loisir plutôt joué par des adolescents et des adultes ; c’est avec quelques précautions (essentiellement sur la durée des séances et la complexité des règles) que des enfants peuvent y jouer.

 

L’AJA Jeux de Rôles est un club qui est ouvert au publique handicapé, et les circonstances ont fait que les collaborations ont été fructueuses surtout avec le publique Déficient Visuel (Mal-Voyant et Non-Voyant). Ce handicape est tel qu’il a été intéressant de développer du matériel spécifique pour rendre accessible notre loisir. L’été 2010 a été la première session de jeu avec des enfants aveugles, et ce fut notre principale occasion de tester et valider notre matériel. Les comptes-rendus des séances ont été publiés sur différents forums de discussion internet ; ils sont encore consultables sur ce blog. Un reportage vidéo amateur a aussi été mis en ligne sur le site « Enfant aveugle ».

 

Enormément de choses ont en effet put avoir lieu grâce à l’association parisienne « Enfant Aveugle » (gérant entre autre le site du même nom). Grâce au réseau de cette association, cela fait plusieurs années que des enfants déficients visuels de la France entière viennent faire un « stage de Cirque et Gravures » à la Métairie Bruyère ( Parly – 89 ), durant 2 semaines (dernière semaine de Juillet et première d’Août). Par un fabuleux clin d’œil du destin, le club travaillait donc à distance avec cette association, et ils venaient avec des testeurs potentiels, justement sur le secteur d’Auxerre. L’AJA Jeux de Rôles ne ciblait pas les enfants, mais il n’y avait pas non-plus de limite d’age… Rendez-vous était donc pris pour l’été 2010. Et comme ce fut un franc succès, l’animation est renouvelée cet été.

 

Univers de Jeu :

Nous aurions put jouer dans un univers contemporain, historique, futuriste, honirique… mais nous avons choisi de faire jouer dans un univers Médiéval-Fantastique, aussi nommé Héroïque-Fantasy. Et oui, c’est très à la mode : au cinéma, en livre, en BD… alors c’est une valeur sûr pour plaire aux enfants.

Il y a donc un royaume humain, où on croise parfois, sans grand étonnement, des elfes, des nains (etc) et où des monstres (comme des gobelins) attaquent parfois les villages (etc). Heureusement, la magie dans l’air permet de soigner, de créer des flammes, de faire apparaître des illusions…

 

Système de Règle :

Nous avons joué avec les règles du « Jeu de Rôles Amateur » (libre de droits) nommé : Micolite20. Il s’agit d’une simplification d’un système de règle plus connus : le D20système, de Donjons & Dragons, édition 3.5 . Cette simplification est bien pratique pour faire jouer des enfants, et des aveugles, mais elle n’est malheureusement pas exempte de défauts.

 

La première séance a eu lieu ce lundi 25 Juillet 2011. Entre les salutations, la présentation, la réalisation des personnages, l’amorçage du scénario et le jeu proprement dit, cela a duré 2 heures. Nous verrons au nombre de participants demain, si cela était vraiment trop long ou pas.

 

Les participants à la table étaient :

Samuel D, 12 ans (et demi), Mal-Voyant (abrégeable MV), qui a déjà joué les 10 séances de l’été dernier, et qui en plus à continuer, chez lui, durant l’année scolaire. Il a choisi de faire un Elfe Guerrier (Arc, épée à 2 mains, cotte de maille) nommé « Legolas » (comme dans l’œuvre « le Seigneur des Anneaux ») et âgé de 113 ans.

Théo R, 11 ans, Mal-Voyant, qui a déjà joué l’été dernier. Il a choisi de faire un Elfe Guerrier (arbalète, lance, cotte de maille), nommé Cyril et âgé de 251 ans.

Diego R, Voyant (sans handicape visuel, donc). Il a choisi de faire un Elfe Guerrier (Pic de Guerre léger, épée à 2 mains, armure de plaque), nommé Frodon (comme dans l’œuvre « le Seigneur de Anneaux) et âgé de 100 ans.

Clément H, 10 ans, Non-Voyant (abrégeable NV)(autrement dit : aveugle), qui a joué l’été dernier. Il a choisi de faire un Gnome Eclaireur (Morgensterne, Hache, armure de cuire clouté), nommé Torin, et âgé de 41 ans.

Margot R, 12 ans, Voyante, Elle a choisi de faire une Elfe Guerrière (Arc, épée, armure de cuire), pas encore nommé, et âgé de 118 ans.

 

Une personne est qualifiée de « Mal-Voyante », si son acuité visuelle après correction est comprise entre 4/10 et 1/20, OU si son champ visuel est compris entre 10 et 20 degrés.

 

L’animation (on parle plutôt de « masterisation ») a été effectuée par Nicolas JOLY, fondateur et actuel président du club. Il y avait donc 5 jeunes joueurs, ce qui correspond à ce qui avait eu lieu l’été dernier, et qui, il faut le dire, fait vraiment beaucoup de joueurs. L’idéal serait une table de 3 joueurs. Dans ce but, un deuxième « meneur de jeu » icaunais était envisagé, mais il est finalement moins disponible que prévu.

 

La table était donc « mixte » : joueurs handicapés et joueurs non-handicapés. Et c’est bien le but recherché : faire vivre ensemble, et jouer ensemble, ses deux populations, sans différenciation, sans marginalisation.

 

En réalité, on peut dire qu’il n’y avait, en quelque sorte, que 4 joueurs, car Clément H a beaucoup de mal de participer. Il fait un peu tapisserie. Il est possible qu’il ne veuille jouer que pour continuer à être avec ses copains.

 

Margot R et Diego R découvraient ce loisir. Avec un total de 5 joueurs, et un scénario plutôt « enquête » (donc très ouvert), les conditions étaient loin d’être optimum pour une séance découverte. Malgré tout, Diégo (et malgré son jeune age) a vite intégré les mécanismes du Jeux de Rôles, et a participés autant que Samuel D, qui a pourtant une solide expérience et un gros dynamisme de jeu. Margot a été plus « en retrait »… nous verrons bien si demain elle participe de nouveau.

Commenter cet article