Article de La Grappe n°96 - Qui sommes nous ?

Publié le par ajajdr

Qui est Sommes Nous ?



La section « AJA Jeux de Rôles » a été créée en septembre 2008. Elle se réunit les samedi après-midi (de 14h à 18h), dans la salle de réunion du gymnase. C’est une section très jeune, avec 5 adultes membres.


L’« AJA Jeux de rôles » a pour objectif de permettre aux passionnés de Jeu de Rôles de se réunir et de jouer en son sein. Nous avons choisi d’être ouverts aux personnes handicapées, afin de participer, à notre échelle, à une dynamique de mixité, entre les personnes handicapées et celles qui seraient valides. Nous pensons, en effet, qu’il est dommage de séparer ainsi les gens ; alors que nous avons souvent beaucoup à nous apporter mutuellement. Par le biais d’une activité ludique, il est possible de changer le regard des un et des autres sur le handicap.

 

Qu’est-ce que le Jeu de Rôles ?

Le jeu de Rôles (JdR) est une catégorie de jeu de société, que l’on peut qualifier de théâtre sur table : nous nous réunissons à plusieurs, autour d’une table, pour jouer, s’amuser, se détendre, se dépayser… Exactement comme lorsque l’on joue au Tarot ou au Monopoli.

Lors d’une partie, les participants racontent, à plusieurs, une histoire. L’un d’eux a une fonction particulière : conteur et arbitre. C’est lui qui plante le décor, qui décrit les évènements immédiats.

Les autres personnes, à la table, ont chacune un rôle : l’un des personnages principaux de l’histoire. Les joueurs vont pouvoir décider des actions de leur personnage et, ainsi, influencer directement l’histoire. Ils font habituellement équipe : pour réussir une mission, se sortir d’un mauvais pas, résoudre une enquête… Le Conteur « jouera » tous les personnages du décor : les personnages secondaires comme les vils criminels. En tant qu’arbitre, il précise aussi ce qui est faisable ou non, et comment (en fonction des règles). Un lancé de dés décidera le plus souvent de la réussite des actions périlleuses. Le Conteur a un scénario en tête, mais les actions des joueurs vont généralement l’obliger à improviser, et, nous ne savons jamais, quelle sera réellement l’histoire.

Le principe du Jeu de Rôles se décline en centaines de Jeux, dans des univers futuristes, contemporains, historiques, médiéval-fantastiques… Pour l’instant, nous avons joué à « Château Falkenstein » et « l’Appel de Cthulu ».

 

L’industrie du jeu distribue ces jeux, sous forme de livres, ainsi que les accessoires nécessaires : surtout des dés peu classiques ; non pas à « 6 faces » mais, à 4, 8 10, 12, 20, 30 ou 100 faces.

 

Pour ce qui est de l’ouverture aux personnes handicapées, nous avons, dès notre création, réalisé un partenariat avec l’association « Voir ensemble », qui aide et représente les personnes soufrant d’un handicap visuel. Nous avons développé des outils spécifiques afin qu’une personne non-voyante puisse jouer facilement. L’un de nos joueurs actuels (une joueuse, en l’occurrence) est Non-Voyant. D’après les retours que nous avons de la Fédération Française de Jeu de Rôles (FFJDR), nous sommes les seuls à réaliser une telle expérience.

Nous avons aussi pris contact avec la délégation départementale de l’APF (Association des Paralysés de France). Cela aboutira, au moins, à une première séance de découverte, dans leurs locaux.

En effet, comme vous le savez peut-être, la salle de réunion n’est pas accessible aux personnes en fauteuil roulant. Le projet esquissé est, donc, un partenariat dans la mise en place d’une table de jeu régulière dans leurs locaux. Cependant, comme tout projet, il est sujet à des évolutions possibles.

Nous avons, également, pris contact avec l’association « Maxime + », qui apporte de l’aide aux enfants gravement malades et à leur famille.

 

Nicolas JOLY – Président de « l’AJA Jeux de Rôles »

 

Extrait de La Grappe, Bulletin d'information de l'AJA Omnisports, n°96 - avril 2009


Publié dans Les Archives

Commenter cet article