7° séance avec des enfants aveugles, été 2011

Publié le par ajajdr

(Attention, cet article a initialement été écrit pour le site de l’AJA Omnisports, site peu commun des Jeux de Rôles, d’où certaines précisions que les rôlistes trouveront sans doute surprenantes)

 

=======================================================================================================

 

Compte-rendu du mardi 2 Aout 2011

 

 

Présents :

Margot R, Samuel D.

Apparemment, Bérenger, Clémence et Martin auraient bien continué leur découverte du Jeu de Rôles, mais cela pose trop de problème logistique, étant donné qu’ils ne logent pas au même endroit. Peut-être seront-ils là la prochaine séance ? Il semble tout de même plus probable que les 3 dernières séances se fassent avec uniquement Margot et Samuel.

 

Je suis un peu déçu de n’avoir que 2 réels joueurs. Même s’il vaut mieux des joueurs motivés que des joueurs fesant bonne figure. Suite au reportage vidéo sur France 5, sur le stage de « Cirque et Gravure », cela a fait un peu de pub dans la petite communauté des Déficients Visuels. Il y a donc plus d’enfants DV qui sont venus cette année, par rapport à l’an dernier. Je m’étais donc habitué à l’idée qu’il y ai 2 tables de jeu de 3 voir 4 joueurs. Et finalement, entre les logements disséminés, ceux qui ne viennent qu’une semaine, et non deux, etc… Mais bon, les séances continuent à amuser les participants, ce qui est sans doute le principale. De plus, le plateau magnétique fait pleinement son office. C’est donc une victoire pour ce dernier aspect du jdr qu’il fallait rendre accessible. Il faudra par contre publier sur le site Enfant-Aveugle, des tutoriaux pour aider ceux que cela intéresseraient, à fabriquer tous les accessoires développés.

Pendant l’apéritif, après le jeu, JB a demandé à Samuel ce qui c’était passé durant la séance. Pour le taquiner, Samuel lui a répondu que s’il voulait savoir, il pouvait venir jouer. Et ensuite, Samuel a évidemment donné les grandes lignes de la séance…

 

Leika, 10 ans, Déficiente Visuelle, a fait aussi le début de la séance, pour découvrir. Mais elle n’a absolument pas accroché. Le groupe des adultes avait avertit le MJ qu’avec son parcourt, Leika aurait beaucoup de mal à rester intéressée et concentrée ce genre de jeu de société. Quand il était évident qu’elle voulait s’en aller, le MJ lui a donc proposé d’arrêter si elle en avait envi.

 

Durée : 1h30.


Résumé :

Après le résumé du MJ, les joueurs, dans la chapelle de la déesse Lune, ont été voir Christophe, puis sont retourné loger chez le seigneur « Des hautes Roches », pour le lendemain, partir à la dernière épreuve du tournois. Tout cela s’est accompagné d’un peu de rôle-play, avec la mère de Christophe, le père, le capitaine du Duc ; et de descriptions diverses, pour l’ambiance.

Puis vient la fameuse épreuve finale, avec un combat : une attaque des hommes-serpents, au loin, sur d’autres chevaliers participants. L’attaque était quelque peut « attendue » par les joueurs, tant parce qu’ils avaient vu venir le scénario (si le MJ détaillait le déroulement de l’épreuve, c’est forcément qu’il allait si passer quelque chose), que parce qu’ils aiment vraiment bien les combats et les lancés de dés.

Comme cela arrive parfois, un des joueurs, Margot, a eut une longue série de mauvais résultats, ce qui n’a pas manqué de la faire rager.

 

Il est amusant de constater, durant la séance, que Samuel s’amuse à « lancer son D20 », avec le système de cartes mis en braille, sans que le MJ le lui demande : uniquement pour le plaisir. Exactement de la même façon qu’un joueur « classique » fait parfois une série de lancés de « vrai » d20 : pour le plaisir du geste, le plaisir de lire les résultats et de voir si cela aurait été un bon jet ou pas…

Pour un lancer demandé par le MJ, il « frotte » ou « agite » parfois son paquet de carte, avant d’en tirer le résultat. Et l’an dernier, il avait parfois soufflé dessus. Exactement de la même façon que certain joueur « classique » secouent, ou soufflent, sur leurs dés.

Commenter cet article