CR 1° séance

Publié le par ajajdr

Mini-campagne avec des enfants Déficients-Visuel.

Compte-rendu de la séance du Lundi 26 Juillet (un peu en retard).

 

Bonjour,

Je viens de commencer une mini-campagne, qui devrait compter 5 à 10 scenarii de 1 à 2 h chacun. Les séances ont lieu en gros de 18h à 20h.

 

Question age des "enfants", c'est vrai qu'on est plutôt au début de l'adolescence.

 

JdR : Microlite20

Univers : Univers maison, obéissant aux standards de D&D 3.5

 

Les Joueurs :

+ Clément H, 9 ans, Non-Voyant => Torin, Gnome Voleur (plutôt éclaireur), épée à 2 mains, Arc, et Armure de cuire clouté (sans bouclier).

+ Samuel D, 12 ans, Non-Voyant => Gramelin, Nain Guerrier, Hache à 2 mains, Cotte de Maille, (sans bouclier).

+ Mathis F, 12 ans, Non-voyant => Galen, Elfe Voleur (très rusé), Arc, épée courte, cotte de maille (sans bouclier).

+ Jean-Baptiste L, 11 ans, Non-Voyant => Arane, Halfelin Voleur (plutôt assassin), Pic de guerre, épée longue, armure de cuire (sans bouclier).

+ Camille H, 12 ans, Voyante => Exathena, Elfe Guerrière (style acrobatique) , Arc long composite, cimeterre à 2 mains, armure de cuire clouté très belles (de facture elfique) et targe.

 

1° séance :

1. Teste pour moi, découverte pour eux, des outils adaptés ("accessibles") pour que les enfants aveugles puissent "lancer des dés" de façon autonomes : gros dés à 20 faces de 55 mm de haut, avec des faces en brailles ; ou des paquets de cartes embossées (vous avez normalement les explications dans les autres fils de discussion).

Je vous fournirai plus tard des photos. Mais en résumé : ça marche bien, voir très bien. Sauf qu'avec l'exposition à la très forte chaleur (accentué par un stockage de plusieurs jours dans la voiture), certaines faces en braille des d20 géants, se sont décollé après 5 lancés. Je recolle ce soir, et c'est reparti !

 

2. "Il était une fois un univers fantastique (...), avec un royaume, "nom du royaume", humain, c'est à dire essentiellement habité et gouverné par des humains. Dans ce royaume, il y a la baronnie XYZ, à la frontière avec les étendus sauvages du grand Nord. Dans un petit village de la baronnie, dans l'auberge, sont attablés, entourés par des va-nu-pieds, 5 personnes en botte, chausse, armes, armures et beau vêtement. Qui sont-ils?"

=> Création des PJ.

Pour les premières séances, j'ai choisi de ne pas utiliser de feuilles de PJ, mais de simplement les faire lancé des D20 et d'interpréter le résultat en fonction de leur profil (race + classe). Nous chiffrerons les choses plus tard. Autant y aller progressivement. Je leur explique, ils comprennent. De même, niveau classe, je n'autorise que guerrier et voleur, et les classes de magiciens et de prêtre ne seront possible qu'en refaisant un PJ à la 3° ou 4° séances. Je leur explique, ils comprennent.

Mais faut-il encore choisir : race, classe, sexe, age (en fonction des infos sur les races), arme principale et secondaire, armure et bouclier, et enfin les particularité physique, la description (uniquement s'ils avaient des choses à préciser).

Tous ont d'office une monture (chien de selle, poney ou cheval) et un sac à dos avec "plein de trucs" (pas encore détaillé). Ils sont tous niveau 1, forcément, mais comme nous n'avons pas encore utilisé de feuille de PJ, avec des chiffres, ça n'a beaucoup d'importance.

Conclusion :

Et bah heureusement que je ne suis pas aller plus loin : dans un chiffrage de type feuille de PJ ; parce que là, j'ai été à la limite de les "perdre". J'aurais sans doute put me contenter de faire des prétirés, mais l'association "Enfant Aveugle" avait préparé tout une documentation : description en braille et dessin en relief des races, silhouette en relief des armes, donc il fallait bien que cela serve.

 

3. Ca joue !

Nous avons joué "Aventure 1 - Il faut sauver la licorne", du livre d'aventures, de la boite d'initiation de DD3, de 2001.

Avec un petit "enrobage" : ils ont été envoyer par l'empereur (enfin, pas personnellement, mais plutôt par l'entremise des capitaines de l'empereur), dans la zone frontalière, pour lutter contre les excursions, ou les invasions, des monstres de la horde sauvage, qui vivent dans les zones sauvages, au delà de la frontière.

 

Synopsis du scénario (de ma main) :

les PJ sont dans une auberge, et apprennent qu’il n’y a pas loin une licorne qui soigne les gens blessés et malades qui viennent la voir. Sauf que là, un bûcheron dit qu'il a vu des gobelins l'attaquer.

Évidemment, les PJ se chargent de retrouver la licorne enlevée. On élude la recherche de la piste des gobelins : c'est ok, les PJ sont maintenant à la lisière d'un bois, devant une porte en bois, fermé, au pied d'une falaise (10 m plus loin, à découvert).

Derrière la porte, un "donjon" en 2 pièces. Les gobelins sont dans la 1°, ainsi que la licorne endormis (flèches avec drogue) et ligoté. Dans la 2° pièce, un coffre piégé avec le butin des gobs.

 

Prochaine séance ?

Normalement demain, 18h, mais nous verrons si les enfants sont si motivé que cela. Là, ils ont dit avoir bien aimé, mais j'ai appris à ne me fier qu'au fait : ils seront là et motivé, ou ils ne le seront pas, on verra bien.

 

Objectif de la campagne :

=> Suivre et détailler la trame esquissé dans le fil de discussion "Scénario très simple et très rapide (pour enfants)" : link

=> Tester, et valider, différents outils accessibles.

Commenter cet article