CR 8° séance

Publié le par ajajdr

Mini-campagne avec des enfants Déficients-Visuels.

Compte-rendu de la séance du Mercredi 04 Aout (un peu en retard).

 

Je n'a fais le compte-rendu que le Jeudi matin, car j'ai fait joué les enfants de 18h à 20h, comme d'habitude, mais j'ai poursuivit de 21h à minuit, par tchat vocal, avec l'alpha-teste de ma campagne D&D 3.5 "Jouez l'enfance de votre héros !" (campagne pour rôlistes de longue date...).

 

8° séance :

 

1. Joueurs : ils étaient 4, car l'un d'eux a dormi chez une amie. Théo, Mal-Voyant, a finalement adopté ma série de dés "jumbo" (35 mm de diamètre), plutôt que nos outils alternatifs en braille. Ca a été impressionnant, à chacun de ses lancés de dés, de le voir porté le dé à 1 cm de son œil, ou de se baisser sur la table, presque à y frotter son nez. Par contre, dans ce dernier cas de figure, j'étais un peu gêné, car ses cheveux tombant m'empêchaient de voir s'il ne tournait pas le dés (soupçon de triche, toujours), mais bon, tant pis.

http://kaim.free.fr/albums/userpics/10003/normal_S7306496petit.jpg

Théo s'approche du dé pour le lire.

 

2. Scénario :

Ils ont trouvé une carte pour aller du repère des bandits au repère du mage noir. La séance a donc été "simplement" le trajet. Une attaque de Loup, étrangement obstinés, jusqu'à la mort (victimes du sort "Domination des animaux" ou un truc du genre, si ça existe pas tel quel à Microlite20).

Reprise du trajet, puis campement, et au 4° tour de garde, une partie des Loups reviennent attaquer, sous forme de Zombie.

Il y a du mage là dessous... Et justement, il traque un mage...

Surtout, ça a été fort en émotion, car ne bénéficiant que de quelques potions de soins, pour les soins "magiques", un des PJ a été "mourant", puis à nouveau 3 PV et combat, puis immédiatement 0 PV => la prochaine action te fatiguera de sorte que tu tombera inconscient. Et il a fait une action héroïque. Et un autre joueur a été mourant (c-a-d moins de 0PV, mais plus que le seuil -10).

Les risques, côtoyer la mort de leur PJ, ça a bien tenu le rythme de la séance, en les faisant rire, et pas en les rendant ronchon.

Début de la prochaine séance, j'ai intérêt à faire venir des ambulances, car ils sont vraiment mal en poing.

 

A la fin de la partie, pour la 3° fois depuis le début de la campagne, l'un d'eux m'a demandé ce qu'on faisait si le PJ était vraiment mort. J'ai dit qu'on peu faire intervenir des résurrections, mais que je ne suis pas trop pour, que moi, je préfère que le joueur refasse un joueur.

 

3. Teste de la feuille de PJ sous forme de cartons à cubarythmes.

Adopté. Ca marche bien.

Comme il s'agit de prototypes, il y a quelques erreurs. Notamment, il y a un mot en braille que j'ai collé à l'envers... Mais sinon : c'est top!

http://kaim.free.fr/albums/userpics/10003/normal_S7306497petit.jpg

Jusqu'ici, ils avaient une feuille avec 3-4 données d'embossées, et moi qui avait toutes leurs données à disposition. Ils utilisent leur mémoire de façon assez phénoménale, je trouve. Ils se souviennent ainsi sans souci de leur niveau de PV, tout au long de la séance, mais aussi des niveaux des autres. A peine je dis les dégâts, qu'ils ont déjà calculé leur seuil restant...

Maintenant, ils ont leur valeur de carac, de compétences, de jet de sauvegardes...

http://kaim.free.fr/albums/userpics/10003/normal_S7306495petit.jpg

Samuel, sur son bloque-note-braille, s'était fait sa feuille de PJ en 5 minutes.

 

4. Teste du plateau magnétisé :

Validé sur le principe et l'utilité possible, mais perfectible.

But 1 : Il s'agit surtout d'aider à la perception des scènes de combats, en localisant qui est où, mais sans forcément compter le nombre de cases.

But 2 : Si on va au delà des petits donjons de 4 pièces successives, et que ça devient labyrinthique ("Là, vous rerentrez dans la 2° salle que vous avez déjà visité, par la porte que vous n'aviez pas ouverte") la description simplement orale n'ai pas facilement suffisante. Un croquis s'impose. Si on veut que ce soit accessible, on peut utiliser un plateau magnétique, et disposer mures, portes, comme si on jouait au JdPlateau HeroQuest  ou Donjons&Dragon ( il y a 2 ans, en gros, ils avaient effectivement sorti un dérivé JdP).

Note importante : n'oublions pas cependant que l'on peut très bien se passer de telles plateaux, avec des Non-Voyants, comme avec des Voyants. D'ailleurs, les 7 premières séances étaient en pure description orale, et les 2 dernières le seront aussi.

 

Éléments de succès :

+ les enfants ont effectivement trouvé la scène de combat bien plus claire avec plateau+pions.

+ les enfants ont tout de suite compris, au toucher, qu'il s'agissait d'un quadrillage. Le principe des cases noires en "papier à poncer la carrosserie", est validé à 100%

+ les enfants ont bien différentié, par leur seul touché, les différents pions.

http://kaim.free.fr/albums/userpics/10003/normal_S7306503petit.jpg

Éléments perfectibles :

- Avant même le teste, j'ai compris que mes mures étaient à refaire (avec un base bien plus large, car ils tombent quand une main les frôle). Nous ne testerons donc pas le donjon un peu labyrinthique à la HéroQuest. Ca sera peut-être l'an prochain, si l'événement se reproduit.

- Avant même le teste, j'ai compris que les socles carrés de mes pions étaient une maladresse. Elles doivent être ronde, et 1 ou 2 mm moins large que les cases. Dans l'état actuel, si 3 pions sont côtes à côtes, il n'y a aucun jeu pour déplacer ou poser facilement un pion, surtout avec uniquement le sens du toucher. Au finale, les pions des JdPlateaux à quadrillage ont effectivement tous des pions à la base plus petite que les cases... Je n’avais jamais fait attention.

- Il faut placer le plateau au centre de la table, et les joueurs autour, de sorte qu'ils puissent tous le toucher en tendant le bras. En plus des dés, et des feuilles de PJ, ça fait quand même beaucoup de bordel. Il y a intérêt à pouvoir bien s'organiser dans l'espace.

-- Les pions ne sont pas magnétisés de façon suffisamment puissante. Peut-être, est-ce surtout sur les case noires, et donc dû à la fine couche de papier à carrosserie ; et dans ce cas on pourrait se contenter d'un quadrillage au feutre, pour les voyants, à titre indicatif. Puisque je ne compte pas les cases, si les joueurs ne positionnent pas exactement le pion sur la case, ça n'a pas forcément d'importance... Mais je crois qu'il faut surtout s'orienter vers un système magnétique plus puissant et garder le papier à carrosserie.

- La forme du dessus des pions n'est pas assez différentes. En effet, j'ai repris la même forme, à des tailles différentes (taille naine, taille humain/elfe/etc.). Mais la différence de hauteur n'est pas suffisante à elle seule. Il faudra prendre vraiment des formes différentes (ce n'est pas problématique à réaliser, mais faut le signaler).

 

Solutions venant immédiatement à l'esprit :

=> Dans la mesure où il ne s'agit que de faire le détaille des scènes de combats, on peut se contenter d'une plaque magnétique A4, achetable dans le commerce. Le quadrillage : uniquement au feutre à titre indicatif. A moins que le magnétisme de ses plaques soient suffisant malgré le papier à carrosserie (faire le teste).

=> Pour les "gros donjons", qui peuvent devenir labyrinthique, on peut imaginer que sur une grosse plaque, on ne mette que la forme du donjon : un petit rectangle allongé pour un couloir, un disque pour une salle ronde, et couloir en coude... qui fait revenir aux éléments déjà visité. Et la description orale termine la mise en scène.

Avec des voyants, on peut aussi faire des croquis/plan/schémas de la succession des salles, tout en complétant par la description, et un plateau+pions pour les combats. Il m'est en tout cas arrivé de faire ainsi. Il ne s'agirait donc que d'une transposition de cette façon de faire, avec des éléments magnétiques. Au finale, même chez les voyants, il y a 1001 méthodes de MJ pour faire prendre conscience de la situation aux joueurs.

 

P.S. 1 : On m'a conseillé, vu leur age, de leur faire faire un peu de GN durant les séances : en leur faisant mimer leur frappe, par exemple. Je n'ai pas gardé l'idée, mais de lui-même, hier soir, un joueur s'est levé de sa chaise, et a expliqué son action en la mimant (à une seule reprise).

 

9° séance? Ce soir. Et peut-être que les caméras de France5 seront là.

Commenter cet article